Ca y est ! Je me lance… J’aimerais comprendre les religions chinoises (donc en dehors du christianisme, de l’islam…)! Tâche difficile car il n’y en a pas ! « Comment ça - me diriez-vous- et le confusianisme, le taoïsme, le bouddhisme ?? ». Voilà la première difficulté rencontrée : ces trois concepts ne sont pas des religions, mais des courants spirituels.

Une religion rassemble l’ensemble des croyances, sentiments et pratiques qui définissent les rapports de l’être humain avec le sacré ou la divinité. Ainsi, la religion peut être définie par ses trois grandes caractéristiques :
1.   Les croyances et les pratiques religieuses
2.   Le sentiment religieux ou la foi
3.   L’union dans une même communauté de ceux qui partagent une même foi

Différemment, le courant spirituel relève du domaine de la pensée, des valeurs et de la manière d’agir. C’est un état d’esprit. Aussi, le confusianisme, le taoïsme et le bouddhisme se définissent comme étant ceci. Ils sont « les trois pieds sur lesquels repose le vase tripod de la nation ».

« Trois Enseignements, Un enseignement »
« Les Trois Enseignements ont un même source »

Le Confucianisme et Confucius (apparition au VIe siècle avant JC)
Le Taoïsme et Lao Zi (apparition au 6ème siècle avant JC)
Le Bouddhisme et Bouddha Shakyamuni (apparition au IVe siècle avant JC)

Ainsi, sur la peinture chinoise ci-dessous, vous pouvez voir : Confucius et Laozi, pères respectifs du confucianisme et du taoïsme, protégeant le Bouddha Shakyamuni enfant.

Confucius_Laozi_Boudhha_10

Cet article est le premier d’une grande série pour pouvoir comprendre, admirer et sentir les différences culturelles entre la Chine et l’Occident.